Ancien monde ? Nouveau monde ?

Publié le par Nathalie - Tamara

Ancien monde ? Nouveau monde ?

Depuis des mois maintenant, nous pouvons entendre ces mots un peu partout. Et surtout les commentaires ou réactions à ce propos et c'est bien cela qui, le plus souvent, m'interpelle.

Le monde serait donc une entité à part dont on semble oublier que chacun de nous le compose. Il n'y a pas un monde là quelque part qui ferait sa vie de son côté ET chacun de nous qui mènerait la sienne d'un autre. Le monde n'est pas, non plus, un concept, un truc déraciné, une projection abstraite.

J'entends ou lis aussi que bon nombre d'entre nous semble attendre un "truc" qui vient de l'extérieur. Une attente passive, un espoir face à un quelque chose pas tout à fait défini qui viendrait changer la donne, le visage donc de cet ancien monde. Nous voilà spectateurs figés d'un scénario dont nous ne serions ni metteurs en scène ni acteurs, à peine figurants... Comme disent mes amis québécois, "mais voyons donc, ça s'peut pô !"

Si nous sommes accompagnés par des énergies tout à fait spécifiques et si nous nous trouvons dans des configurations astrales (astrologiques) particulières et passablement chahutantes voire chaotiques, en sommes - nous rendus pour autant à remettre notre pouvoir et même notre puissance créatrice à l'extérieur ?! Et quel extérieur ? : les institutions ? une Tradition ? les astres ? le Divin (et lequel ;)  ?), le voisin ? un nouveau Messie ? La liste n'est pas exhaustive...

Et s'il s'agissait d'abord et surtout que chacun incarne concrètement ce fameux nouveau monde, cette transition, ce changement ? C'est bien la somme de cela qui fait le monde...

Ces derniers temps, on entend souvent cette ritournelle devenue un nouvel élément de langage : "nous ne voulons pas être traités comme des enfants". Fort bien alors soyons congruents et prenons donc nos responsabilités. La liberté tient la main de la Souveraineté ET de la responsabilité  :)

Nous sommes invités, de plus en plus, à regarder en nous et en profondeur nos croyances, nos conditionnements, nos réflexes automatiques, nos illusions, nos programmations. A nous dépouiller de tout cela encore et encore.

Il y a des phases de déconstruction. Pas seulement de ce qui fait notre quotidien. Plutôt de voir et laisser s'effondrer tout ce en quoi nous avons crû et même ces nouvelles béquilles adoptées sur le chemin dit spirituel. Pour en avoir vécu quelques - unes de ces phases de déconstruction, et même après le tsunami Flammes Jumelles, le Réveil au Plus Vaste, oui je peux dire que ça fait mal, c'est vrai. Tellement de désillusions. J'avais écrit une ode à la désillusion il y a quelque temps...

Quand nos repères habituels s'écroulent, la tentation peut être grande d'en trouver de nouveaux au plus vite. Toujours cette peur du vide, toujours cette peur de perdre le contrôle, encore ce besoin d'appartenance, de reconnaissance, de validation. Alors le 1er "enseignant" qui passe, la nouvelle formation en 3 jours, l'accumulation d'infos et de savoirs, etc...

Est -il question d'adopter une nouvelle pensée unique - certes spirituelle - souvent dogmatique et encore très duelle qui émerge dans cette polarisation actuelle toujours plus vive et marquée ?

On agrandit l'espace mais est - on vraiment libres ? Qu'en est -il de notre Sagesse naturelle, celle qui donne accès à la Connaissance ? Qu'en est -il de la Souvenance ? Parfois, les personnes accompagnées me parlent de mes enseignements. Je n'enseigne rien ! Enseigner quoi ? Ce qu'une part de vous connaît parfaitement avant les couches egotiques, les programmations, l'oubli... Mon rôle est tout à la fois d'accompagner à ôter ses couches par la Conscience et la transmutation alchimique que de vous soutenir à retrouver votre Voie / Voix, la Souvenance. C'est comme si je venais claquer des doigts à vos oreilles dans un geste qui dit "eh souviens - toi". Souvenez - vous de votre Souveraineté... Incarnez - la...

En ce moment, nous sommes donc invités à rajuster intérieurement notre positionnement à partir de notre Etre authentique afin de pouvoir en exprimer notre Unicité quand les énergies actuelles de limitation et de frustration seront levées. Il y a donc bien une part qui nous revient et non une attitude passive et tournée vers un extérieur chimériquement salvateur !

Ancrage, centrage, écologie personnelle et évidemment congruence et Conscience pour pouvoir rester en paix dans l'espace immobile et secure de l'oeil du cyclone quand ou si viennent des tempêtes tant personnelles que collectives...

De l'ancien vers le nouveau, il y a une mort et donc un deuil. Et parfois plusieurs deuils

Le début émerge car la fin a eu lieu...

Mes accompagnements : http://www.en-route-vers-soi.fr/

Ma Page Facebook : https://www.facebook.com/en.route.vers.soi/

Ma Chaîne Youtube : En Route vers Soi

Publié dans Mes Apartés

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :