La bienveillance par Elodie

Publié le par Nathalie - Tamara

La bienveillance par Elodie

"L’humilité, c’est quand les claques de la vie sont venues plusieurs fois se pointer à ta porte, qu’elles t’ont attrapé par le col et envoyé valser dans la flaque de l’expérience, les mains sur la terre et le nez face au sol.

Lorsqu’il n’est plus possible de critiquer quoi que ce soit, sans d’abord devoir se regarder en face et dresser le bilan de ses défaillances... il n’est plus question de la ramener à tout va pour fanfaronner ou dénigrer quoi, ou qui que ce soit... la bienveillance cherche à comprendre et à croiser son regard.

La bienveillance naît, lorsque tu acceptes de poser les armes parce que sans elles, tu te sens plus en sécurité. En lâchant l’armure et l’usure, tu te mets à nouveau à respirer. Alors, tu ne fais plus les choses pour plaire, mais simplement pour exister.

La bienveillance ramène du silence tranquille aux endroits où il n’est plus possible de parler. Là où un petit geste, un berceau de lèvres ou une caresse de l’âme s’espèrent.

La bienveillance, c’est ne plus se faire mal et ne plus vouloir voir souffrir rien ni personne... parce que tu réalises que plus le monde a mal et plus tu ressens cela grandir... en toi aussi.

La bienveillance, c’est ne plus donner de leçons avant de savoir se les appliquer. C’est tenter de ne plus toujours vouloir avoir raison... c’est s’exprimer en sachant bien que l’autre a le droit de penser autrement, sans que cela ne m’affecte profondément pour autant...

C’est comprendre qu’il ne montre que le reflet de ce qu’il est... de ce qu’il lui est possible ou non de concevoir à ce moment donné. Demain, il en sera peut-être autrement... tout peut changer... La bienveillance connaît l’impermanence qui ne s’évapore jamais.
Accompagner, être présent, mais laisser aller l’autre dans ce qu’il croit et ce qu’il sent... le respecter, même s’il pense différemment.

La bienveillance, c’est avoir assez de peines au compteur pour ne plus s’octroyer le droit de parler de celles des autres, ne plus en faire et surtout pas par vengeance.
C’est être plus juste avec la vie, c’est la protéger pour qu’elle puisse mieux exister... c’est vouloir préserver le beau, la nature et tous les animaux dans le paradis qu’ils méritent.

Petit grain de rien, petit bout de tout... la bienveillance, c’est l’empathie et le cœur qui dînent ensemble à la table de la compassion."

Elody
Auteur - Biographe

Mes accompagnements : http://www.en-route-vers-soi.fr/

Ma Page Facebook : https://www.facebook.com/en.route.vers.soi/

Ma Chaîne Youtube : En Route vers Soi

Publié dans Textes amis

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :