Quand un ange passe...

Publié le par Nathalie

Quand un ange passe...

Je me rendais en stage dans le sud ouest de la France. Au feu rouge, un homme âgé qui semblait, comme cela arrive parfois, demander une pièce. Alors que j'ouvre ma vitre à son approche, je constate - émerveillée - qu'il distribue des poèmes. Quelle belle idée ! S'émerveiller est important, non ?

Je ne choisis pas. Il me tend le poème. Comme destiné. Son titre : "Construisons ensemble un château en Espagne". Je souris, le remercie que le feu est déjà au vert.

Sur les quelques mètres qu'il me reste à parcourir jusqu'à la salle de stage, je lis le poème signé d'Edouardo. Les larmes me viennent aux yeux.  Si juste. Et puis cette note manuscrite pleine de sens, comme si Edouardo savait. Un ange est sûrement passé. Il avait les cheveux blancs et les yeux bleus. Gratitude. Je vous livre le poème pendant que je garde dans mon intimité la note manuscrite...

"Là- bas, dans une terre promise

Au milieu d'un désert, dans l'oasis

Du pays du Paradis, pas loin de la contrée du Nirvana,

Tout est silence, paix, lumière

Toute pensée née est dite, toute parole se réalise

Le soleil éclaire tout

Et si par malheur arrive qu'une pensée soit indigne

Du grand Seigneur du Château

Nous avons un puits d'eau pure où laver notre figure

Et si elle est vraiment vilaine

Le puits du pardon pardonne à tout coeur qui demande

Quand elle pêche d'ignorance

Le puits de sagesse enseigne à celui qui veut apprendre

Quand elle s'aveugle

Le puits de lumière est là pour éclairer la raison

Quand trop intéressé ou égoïste

Le puits du partage nous fait voir notre triste solitude

Quand elle est odieuse ou criminelle

Le puits de l'Amour apporte une totale guérison

Toute langue parle, toute oreille entend, l'esprit est en paix

D'autres puits existent encore

Chaque puits est une clef

Par laquelle veux - tu y entrer ?"

Publié dans Mes Apartés

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article